Parcours européens à Rouen.

Parcours européens à Rouen.
Tombes du cimetière Saint-Sever
Rouen Métropole : au Sud de la Seine Rouen Métropole-Normandie

Le cimetière Saint-Sever

Ce cimetière Saint-Sever est souvent appelé localement, à tort, cimetière des Anglais, alors qu’il comprend une section française et une section britannique, avec, dans les deux cas, des tombes de soldats issus des colonies.

Cimetière Saint-Sever
Cimetière Saint-Sever

Un mur des noms recense, de plus,  les 6000 Rouennais tombés pendant le conflit, alors que les listes des victimes du Commonwealth se trouvent sur des registres consultables dans un bâtiment situé au fond du cimetière.

Le cimetière Saint-Sever nous parle de l’Europe

Rouen a été durant la Première Guerre mondiale la base arrière des soldats britanniques qui combattaient sur les fronts de la Somme, de l’Artois et des Flandres. Les troupes du Commonwealth étaient cantonnées en majorité dans la forêt du Rouvray, rive gauche.
Un monument commémoratif représente les nations européennes alliées belligérantes et victorieuses à la fin du conflit (à quel prix?) : France, Belgique, Italie, Royaume-Uni.

Le cimetière Saint-Sever est un des plus importants cimetières militaires britanniques de la Première Guerre mondiale en France.

À ces tombes se sont ajoutées celles des soldats anglais morts pendant la Seconde Guerre mondiale ainsi que celles des Anglo-Canadiens blessés durant la tentative de débarquement allié à Dieppe le 19 août 1942 et décédés par la suite à l’Hôtel-Dieu de Rouen.

Comment aller au cimetière Saint-Sever ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *